Par 2014/02/25

Comprendre la Planification Stratégique des Placements

planification stratégique des placementsLe processus de planification stratégique des placements peut être vu comme le développement d’une relation entre le planificateur financier et son client. Généralement, on peut séparer le processus en 6 grandes étapes que nous décrirons et expliquerons en détail plus bas dans cet article. Il est important de comprendre que le processus est reconnu comme efficace, tant pour le planificateur que pour le client, puisqu’il rejoint les tendances naturelles de la relation naturelle qui se formerait entre les deux parties s’il n’y avait aucun processus.

Il est essentiel de comprendre que le processus a pour principal objectif d’aider le client à accomplir ses objectifs et d’augmenter les chances que celui-ci viennent à les réaliser. En tant que planificateur financier et aussi en tant que client, il vous faut saisir que le processus n’a pas comme objectif l’obtention de rendement supérieur. Le processus vise à développer une relation qui permettra au planificateur de bien comprendre les besoins, objectifs et préoccupations de son client.

Étape 1 – La lettre de mission

La première étape du processus de planification stratégique des placements et la rédaction d’une lettre de mission et le début de la relation entre le client et son planificateur financier.

C’est l’étape de bas qui permettra au planificateur, à travers une lettre de mission, de décrire le cheminement du processus de planification, les services offerts, les responsabilités des deux parties ainsi que le mode de rémunération et le montant en question. Cette étape est essentielle, puisqu’elle permet à la relation planificateur-client de partir du bon pied et permet aussi au client de comprendre dans quoi il s’engage et lui donne le temps requis pour éclairer ses questionnements avec le planificateur.

Il est important de noter que cette étape permettra aussi au planificateur de se protéger contre d’éventuelles poursuites au civil.

Étape 2 – Renseignements et Objectifs du client

La deuxième étape du processus de planification des placements est celle de la cueillette des renseignements financiers du client ainsi que de la compréhension de ses objectifs personnels et financiers. Ces objectifs influenceront les décisions de placements et devront toujours être pris en compte dans les décisions prises pendant le processus. La tolérance au risque est un autre élément qu’il sera possible de définir à l’aide des informations fournies.

Il est intéressant de tenter de quantifier les objectifs le plus possible (comme le montant nécessaire à la retraite par exemple). Une fois tous les objectifs mis en place, le planificateur financier devra discuter avec le client pour les mettre en ordre de priorité.

Étape 3 – Faiblesses et Opportunités

La troisième grande étape est celle ou le planificateur financier devra évaluer l’étendu des ressources et de la situation financière actuelle du client. Cette information permettra au planificateur de déterminer si le client a actuellement les ressources nécessaires pour atteindre ses objectifs.

Il devra aussi souligner toutes les opportunités actuelles et futures ainsi que les contraintes actuelles et futures qui pourront influer, positivement ou négativement, sur la capacité du client à accomplir ses projets et à atteindre ses objectifs.

Étape 4 – Le Plan Stratégique de Placements (Développement)

La Quatrième Étape du processus de planification stratégique des placements est celle ou le planificateur financier développera le plan stratégique de placement et le présentera à son client. Évidemment, des hypothèses, qui doivent être plausibles, doivent être utilisées pour la planification des objectifs futurs. Comme vous le comprendrez probablement, le planificateur utilisera les données et information recueillies dans les étapes précédentes pour élaborer le planification stratégique des placements.

Étape 5- Application du Plan Stratégique de Placements

À cette étape, on mettra en œuvre le plan de placement développé à l’étape précédente. Le planificateur financier devra faire comprendre à son client que celui-ci devra, pour réaliser ses objectifs, suivre le plan stratégique élaboré. Quelque fois, le client choisira de ne réaliser qu’une partie du plan stratégique avec le planificateur financier et laissera le soin à d’autres institutions ou à d’autres conseillers de réaliser d’autres parties de la planification. Bien que le rôle du planificateur financier dans cette étape soit réduit, il est néanmoins important que celui-ci soit présent.

Étape 6 – Rétroaction, Suivi et Mises à Jour

La dernière étape du processus, qui contient la rétroaction (feedback), le suivi avec le client et les mises à jour du plan est probablement la plus importante et la plus fondamentale au niveau du développement à long terme d’une relation de confiance entre le client et son planificateur financier.

À cette étape, le planificateur devra être informé sur les développement des placements du client, devra calculer le rendement réel des placements réalisés, devra contacter le client s’il y a des opportunités intéressantes ou des situations inattendues, etc.

Il est important pour le planificateur financier de définir le niveau de suivi et la qualité de celui-ci dans sa lettre de mission de façon à donner une bonne idée au client du suivi qu’il recevra réellement.

Dans: Finance