Par 2015/02/22

Les différents aspects d’un business plan (plan d’affaires)

business planPourquoi rédiger un business plan

Écrire un business plan peut paraitre un travail fastidieux. Mais dans tous les cas, il ne s’agira aucunement de temps perdu. Le business plan va vous permettre de vérifier la rentabilité de votre projet (A), de calculer vos besoins de financement (B) et surtout d’essayer convaincre des investisseurs et votre banquier.

A. Vérifier la rentabilité de son projet

Lorsque vous vous apprêtez à faire un voyage, la première des choses que vous allez vérifier c’est de vous assurer que le trajet que vous voulez prendre va vous permettre d’arriver à votre destination. Vous vérifierez également si votre carburant est suffisant. Votre GPS serait incapable de vous calculer et vous proposer un trajet avec moins de bouchons sans savoir au préalable votre point de destination. Le business plan sert aussi à tout cela. Il va vous permettre de savoir si la stratégie que vous avez choisie de suivre vous permettra oui ou non de vous rapprocher de la réussite de votre projet.

B. Calculer les besoins de financement

Calculer vos besoins de financement va vous permettre d’éviter de mauvaises surprises de trésorerie. Pour ce faire, après avoir réalisé votre tableau de flux de trésorerie, vous devrez regarder quel montant vous avez besoin pour ne pas rester dans le rouge…

C. Convaincre des investisseurs et son banquier

Vos investisseurs et votre banquier vous attendront sur un point précis qui déterminera leur engagement dans votre aventure : le retour sur l’investissement.

Quand vous lancez votre entreprise, les premiers mois sont souvent négatifs puisqu’il vous faut investir pour générer des ventes qui n’interviendront que plus tard.

Face à vos investisseurs et votre banquier, il vous faudra alors donner des arguments leur prouvant que votre projet sera rentable à plus ou moins long terme. Ils vous demanderont alors de mettre en exergue un ratio clé : Le point mort.

2. Ce n’est pas que de la comptabilité

Cependant, contrairement aux idées reçues, le business plan n’est pas que de la comptabilité, il s’agit aussi de faire une étude du marché (A), qui va vous permettre de mettre en place un plan d’actions cohérent (B). La plupart des personnes qui se lancent dans l’entrepreneuriat oublient aussi un des points clés de la réussite du projet : la cohérence entre Homme-Projet-Equipe (C). Le business plan lui intègre cette donnée.

A. Faire une étude de marché

Quel serait l’intérêt de vendre des cassettes audio dans l’ère où les mp3 et les iTunes font partie du quotidien des gens? Que gagneriez-vous à vendre des équipements de ski dans un pays où il ne neige jamais. Pour réussir dans les affaires, il faut respecter l’équilibre entre l’offre et la demande.  Il ne sert à rien de proposer des produits qui n’auront jamais de preneurs. Si rien ne sort de vos stocks, rien n’entrera dans vos caisses et votre projet courra à son échec. Le business plan va vous permettre d’étudier un marché pour identifier ses besoins et vous éviter de penser à la place de vos clients.

B. Mettre en place un plan d’actions cohérent

Le plan d’actions est la pierre angulaire de votre business plan, il se présentera sous forme de tableau vous permettant de détailler toutes les actions possibles. Votre plan d’actions sera un outil qui vous permettra de fixer mois par mois vos objectifs marketing, commerciaux, RH, et financiers. Pour séduire vos potentiels partenaires, il sera dans votre intérêt que votre plan d’actions soit cohérent. La cohérence de vos actions donnera de la crédibilité à votre projet aux yeux des banquiers.

C. Vérifier la cohérence homme-projet-équipe

N’oubliez jamais une chose : des investisseurs cherchent avant tout à investir sur un entrepreneur ou une équipe entrepreneuriale. C’est pourquoi, il vous faudra démontrer dans votre business plan, la cohérence entre le projet, l’équipe et le fondateur. Pourquoi cette équipe est-elle la bonne pour mener à bien le projet ? Quelles expériences passées prouvent que vous atteignez vos objectifs ? Que vous connaissez votre marché ?

3. Le business plan : maitriser les risques

En fin de compte, en rédigeant un business plan vous cherchez à rassurer investisseurs et banquiers. Vous devez être capable d’avoir un regard critique sur votre projet et présenter les risques éventuels reposant sur votre entreprise (A) et de prévoir des plans de correction (B)

A. Évaluer les risques

En matière d’entrepreneuriat, le risque zéro n’existe pas. L’avantage de rédiger le business plan, c’est que vous allez pouvoir identifier les risques éventuels plus ou moins prévisibles qui pourraient affecter l’aboutissement de votre projet. Ces risques peuvent être :

  • La difficulté à recruter rapidement du personnel qualifié
  • Des délais de paiement plus long
  • Un prix trop élevé
  • Une hausse du coût des matières premières
  • Etc

B. Prévoir des plans de correction

En voulant éviter un risque, vous risquez d’en créer davantage. Vous venez d’inventorier différents risques organisationnels et vous décidez d’embaucher quelqu’un d’autre. Sauf que sans le savoir vous venez de créer un autre risque financier. C’est là où le business plan va vous aider à éviter le pire. Le business plan va vous aider à mettre en place des critères de réflexion vous permettant de corriger votre plan d’action sans vous éloigner de votre objectif. L’objectif est donc d’identifier des risques et de proposer des actions si le risque identifié se réalise.

Dans: Finance