Par 2013/12/13

Développement d’une Analyse FFOM (Exemple)

Analyse FFOM ExempleCeci est un exemple d’Analyse FFOM (Force Faiblesse Opportunité Menace) pour une entreprise fictive qui désire innover dans le domaine de la fibre obtique au niveau national (un peu comme Bell actuellement sur le territoire Canadien).

Les forces et les faiblesses font référence à l’environnement interne de l’entreprise, tandis que les opportunités et les menaces font référence à l’environnement externe de notre entreprise fictive.

 

 

1) Forces

  • Thème de l’innovation et de la différenciation très présent dans la pensée du dirigeant. Constitue une force qui pourrait lui donner un avantage direct sur la concurrence
  • Partage des idées de recherche entre la R&D du Canada et de la Corée.
  • La majorité de la main d’oeuvre est qualifiée pour travailler dans le domaine
  • Une partie de la main d’œuvre (20) proviennent de milieux différents ce qui donne des perspectives variées lors des discussions (entreprise multiculturelle!)

2) Faiblesses

  • Moins d’investissement dans la R&D que les concurrents et aucune volonté du dirigeant d’investir plus
  • Bill dépend trop de la réalisation des autres entreprises et de ses hypothèses personnelles pour son plan d’affaires. Si une autre entreprise achète le brevet avant lui, son plan d’affaire est à l’eau.
  • Bill n’intervient pas assez dans le processus de R&D. Étant donné qu’il mise sur le développement d’une amélioration dans la fibe, il devrait superviser et donner des suggestions. Son style de gestion est trop laissé allé.
  • Aucune supervision autre du personnel (outre qu8e donner un objectif général). Encore trop de laisser allé (fin page 2). Il mise trop sur la qualité du travail de ses subordonnées.
  • Pourquoi les équipes de projets sont dirigées à tour de rôle? Je crois que si chaque chercheur d’origine avait son équipe fixe, l’efficacité pourrait être augmenter. On peut penser qu’actuellement, on perd du temps à remettre le chercheur à jour sur les nouveau développements de l’équipe a chaque fois qu’il y a rotation.
  • Sources de conflit = discussion sur les normes de l’industrie. (Possiblement à cause du multiculturalisme).
  • Il devrait y avoir différents services. Actuellement = un service. Au mieux = deux services ex: développement de projet et innovation
  • Les chercheurs devraient créer leurs propres équipes de travail et ceux voulant innover devrait travailler dans le service relié a l’innovation tandis que ceux qui ne veulent pas devraient travailler en développement de projet.
  • Les chercheurs devraient  choisir eux-mêmes sur quel projet ils veulent travailler (éliminerait le problème d’envie des projets confiés aux autres).
  • Présentement, l’équipe coréenne est quasiment inutile puisqu’elle ne travaille pas en concert avec les canadiens. ils devraient travailler chacun sur un module du même projet et mettre ensemble les progrès à chaque semaine. les deux équipes devraient se fixer un objectif commun a court et a long terme.
  • On peut se demander si les conditions de travail que la compagnie offre est concurrentielle ( 5 chercheurs démissionnent en trois mois)
  • Les équipes canadiennes devraient être en mesure de comprendre que l’apport des fournisseurs est important puisque ce sont ceux qui utiliseront la technologie. (Comment faire?)

3) Opportunités

  • Éclosion de nouvelles idées différentes des concurrents (R&D) en Corée.
  • Secteur d’activité de l’entreprise (réseaux optiques) est un secteur avec du potentiel, nouveau donc possiblement moins compétitif au début. Pourtant, la technologie évolue vite et l’entreprise ne pourra  pas seulement se concentrer sur ca pour ses perspectives de profit.
  • Technologie révolutionnaire, gros gain en efficacité et au niveau économique avec la nouvelle technologie (320 km vs 3200km). Il est impossible que cette nouvelle technologie ne soit pas adaptée par tous les fournisseurs internet (puisqu’ils veulent rester concurrentiel, donc clients assurés + marché captif = $$$$)

4) Menaces

  • Dans l’éventualité ou une autre entreprise prendrait le monopole sur le marché, une bonne partie de sa main d’œuvre la plus qualifiée démissionnerait pour aller travailler chez le concurrent.
  • Bill n’a aucune supervision directe des employés en Corée. (pourrait amener beaucoup de problème, par exemple ingénieur qui vend la nouvelle technologie a une entreprise coréenne).

 

 

Dans: Campus