Par 2015/04/25

La Comptabilité d’une Petite Entreprise et ses Caractéristiques

Pour toute entreprise, la règle est la même ; il est obligatoire de tenir une comptabilité. Qu’importe la taille de l’entreprise. Même si les règles sont sensiblement les mêmes pour tout le monde, il existe quelques disparités entre les obligations faites aux petites entreprises et celles dévolues aux grandes.

Après être passé par ICC pour trouver votre fond de commerce, vous vous êtes lancé mais, avez vous bien pensé à toutes les particularités liées à la comptabilité de votre e-commerce ?

Quelles sont les obligations d’ordre général ?

bilan annuelL’obligation tient au fait de rendre au Fisc, tous les ans, un bilan comptable de son exercice.

La possibilité est laissée au commerçant de tenir lui-même sa comptabilité, comme de la déléguer à un tiers. Si le deuxième cas est choisi, le tiers doit obligatoirement être un expert comptable, inscrit au tableau de l’ordre. Bien souvent, et pour des raisons liées au gain de temps, ou si la comptabilité se révèle trop complexe, il est préférable de déléguer sa comptabilité.

Il est toujours très difficile de tenir à jour sa comptabilité et sa trésorerie tout en étant pleinement actif dans son commerce. Car la liste des tâches à accomplir est assez fastidieuse :

  • Enregistrement de tous les mouvements ;
  • Etablissement et classification des facturations ;
  • Evaluation du stock et des actifs via inventaire annuel ;
  • Détention obligatoire d’un compte bancaire ;
  • Etablissement des comptes annuels ;
  • Archivage de toutes les pièces comptables sur une durée de 10 ans ;
  • Dépôt des comptes annuels comprenant le bilan, le compte de résultat et l’annexe, qui présente le document et justifie les choix réalisés.

Quelles obligations sont spécifiques aux petits commerces ?

calculer ses coutsPour simplifier les choses, les petites structures ont la possibilité de ne présenter qu’un compte de résultat simplifié, présentant les recettes et les dépenses. Dans le cas des micro-entreprises, l’annexe n’est pas nécessaire. Pour pouvoir bénéficier de cette présentation simplifiée, une entreprise doit remplir au moins deux des conditions suivantes : un bilan inférieur à 4 millions d’Euros, un chiffre d’affaires inférieur à 8 millions d’Euros et/ou un nombre de salariés permanents inférieurs à 50.

De cette façon, le bilan simplifié se limite à l’indication :

  • Des actifs immobilisés ;
  • Des actifs circulant (notamment le stock) ;
  • Des capitaux ;
  • Des produits et des charges ;
  • Des provisions ;
  • Des dettes éventuelles.

En ce qui concerne les micro-entreprises, l’obligation se réduit à ce que l’on nomme une comptabilité allégée.

N’hésitez pas à consulter le site du gouvernement pour connaitre le détail de ces règles.

calcul de compta

Comptable ou pas comptable ?

Dans le cas d’une grande entreprise, la question ne se pose pas. Les bilans sont tellement complexes, que la présence d’un expert comptable pour valider le bilan est indispensable. Mais c’est également le cas pour la majorité des petites entreprises. D’abord, parce qu’ils permettent au commerçant de gagner du temps effectif de travail, et ensuite parce qu’une petite entreprise n’exclut pas pour autant des montages financiers complexes.

En ce qui concerne les TPE, et puisqu’il s’agit d’une comptabilité de type recettes/dépenses exclusivement, le travail est plus léger et peut se faire seul.