Par 2016/03/31

Comment Financer votre Projet de Création d’Entreprise

financement entreprise pmeVous souhaitez créer votre entreprise mais n’avez pas un apport personnel suffisant pour démarrer votre projet?

Bonne nouvelle vous êtes au bon endroit !

Dans cet article nous vous expliquons 3 façons de financer votre projet de création d’entreprise.

 

 

1. Faites-vous financer par vos clients

La première façon de financer un projet de création d’entreprise que nous vous proposons consiste à faire financer votre entreprise par vos clients.

Cette méthode est très avantageuse car elle vous permet d’obtenir l’argent dont vous avez besoin pour démarrer, sans avoir ni à céder une fraction de votre capital, ni à devoir rembourser un emprunt. En revanche elle ne fonctionne que dans certains cas.

Comment faire financer mon démarrage d’activité par mes clients

C’est très simple, il y a deux mécanismes sur lesquels vous pouvez vous appuyer :

⦁ la prestation de conseil

⦁ la précommande

Voyons les plus en détails.

La prestation de conseil :

Si vous souhaitez vous lancer dans le secteur du B2B, il y a de fortes chances pour que vous ayez une expertise à faire valoir.

Dans ce cas une bonne solution pour obtenir les fonds dont vous avez besoin consiste à mettre cette expertise au service de vos clients en échange d’une rémunération.

Cette technique est très avantageuse car, au delà de l’aspect financier, elle vous permet de trouver vos premiers clients.

Elle vous permet également de vous immerger dans l’univers de vos clients et ainsi de mieux comprendre leurs problématiques et leurs attentes vis à vis du produit ou service que vous souhaitez lancer.

En revanche, chaque minute que vous passez à travailler pour vos clients est une minute de moins que vous pouvez consacrer à la création de votre entreprise.

La précommande :

La précommande est un autre levier très intéressant pour vous financer en amont du lancement.

L’idée est très simple, il s’agit d’approcher des prospects avec une maquette ou un prototype de votre futur produit et de leur proposer de le payer en avance.

C’est notamment la technique qu’a utilisé Zenchef à ses débuts. L’argent récolté par les précommandes leur ont permis de financer une partie de l’investissement nécessaire pour créer leur logiciel, et de valider en amont du lancement l’intérêt pour leur service.

La précommande est un moyen fantastique de vous financer tout en réduisant le risque de votre projet puisqu’il vous permet de valider l’idée en réalisant vos premières ventes avant même d’avoir créer le produit. En revanche cela nécessite de vendre des produits et non des services, et d’être capable de finir le produit dans un temps raisonnable (une précommande qui prend 6 mois à être livrée a peu de chances de se vendre).

2. Faites-vous financer par vos proches

Une autre façon de financer votre projet de création d’entreprise consiste à faire appel à vos proches, c’est ce qu’on appel le love money.

C’est une méthode qui possède un gros avantage : il est généralement plus facile de convaincre un proche, qui vous connait et à confiance en vous, qu’un inconnu d’investir dans votre projet

C’est également un signal positif si vous comptez faire appel à des investisseurs un peu plus tard car cela montre que vous aviez suffisamment confiance dans les chances de succès de votre projet pour faire appel à vos proches, et risquer une discussion délicate en cas d’échec.

Car c’est bien là l’inconvénient principal de faire appel aux proches : si le projet échoue vous devrez annoncer à vos amis ou votre famille que vous avez perdu leur argent. Si vous optez pour cette solution pour vous financer assurez-vous donc que les participants puissent se permettre de perdre les sommes engagées.
Autre désavantage majeur, les montants investis par vos proches seront sans doute limités. Cette option n’est donc viable que si votre projet requiert un faible montant de capital.

Comment me financer par le love money?

Il y a trois approches possibles :

un investissement direct :

vos proches investissent dans votre entreprise et reçoivent des actions en échange

un prêt :

vos proches prêtent de l’argent à votre entreprise et vous leur remboursez le capital et les intérêts selon un échéancier déterminé à l’avance

le crowdfunding :

vous lancez une collecte de dons ou un investissement participatif sur une plateforme de crowdfunding

Le crowdfunding est un moyen intéressant car cela vous permet à la fois de faire participer vos proches pour de très petits montants mais également de solliciter les investisseurs de la plateforme, et donc potentiellement de lever plus.

En revanche les plateformes pratiquent généralement la règle du tout ou rien : c’est à dire que si vous n’atteignez pas le montant fixé au début de la collecte vous repartez avec zéro. Il vous faudra de plus consacrer un temps important à la création et la promotion de la campagne de crowdfunding.

financement3. Faites-vous financer par les professionnels

La dernière façon de financer votre projet de création d’entreprise est de faire appels aux professionnels : c’est à dire aux banques et investisseurs privés ou institutionnels.

Les financements offerts par les banques et établissement de crédits :

Les banques et autres établissement de crédits peuvent vous financer grâce à différents instruments spécialisés comme :

Le crédit professionnel :

emprunt sur une durée fixe avec un échéancier de remboursement connu à l’avance

Le crédit bail et la location longue durée :

mode de financement des actifs par un mécanisme de location, généralement assorti d’une option d’achat à l’issue de la durée de location

Le découvert bancaire ou la facilité de caisse :

formes de financement à court terme permettant à l’entreprise de bénéficier d’un peu plus de liquidités lorsqu’elle en a besoin. Contrairement au crédit professionnel dont le montant est versé sur le compte de l’entreprise et accroit des intérêts que vous utilisiez l’argent ou non, avec le découvert bancaire et la facilité de caisse vous ne payez des intérêts que lorsque vous utilisez la ligne

L’escompte ou l’affacturage :

également des formes de financement à court terme permettant à l’entreprise de faire financer ses effets de commerce (principalement des factures en attente de règlement)

La carte de crédit :

permet à l’entreprise de financer ses dépenses de fonctionnement à l’aide d’un débit différé. Le solde de la carte peut être convertit en crédit mais le taux d’intérêt associé est généralement assez élevé.
L’avantage du financement bancaire pour l’entreprise est que son coût est généralement moins élevé qu’un investissement en fonds propres.

En revanche, vous serez soumis à des conditions strictes :

pour les crédit professionnels :

vous devrez rembourser le capital et payer les intérêts à des échéances fixes, et devrez dans certains cas donner des garanties à la banque

⦁ de même pour le crédit bail et la location longue durée :

vous devrez payer vos loyers suivant un échéancier déterminé à l’avance

enfin les autres formes de financement (escompte, carte de crédit, découvert)

 sont très précaires puisque la banque à la possibilité de suspendre ces lignes si la situation commerciale de l’entreprise se dégrade

financement pme entreprise comment

Quels critères faut-il remplir pour être éligible au financement bancaire?

Obtenir un financement bancaire pour un projet de création d’entreprise n’est pas toujours aisé.

De façon schématique, les banques prêtes aux TPE dans deux cas de figure :

⦁ Lorsque le financement sert à acquérir un actif pouvant être revendu d’occasion : ainsi si vous faites défaut sur votre emprunt, la banque peut saisir l’actif et le revendre pour limiter sa perte

⦁ Lorsque l’entreprise à un historique de rentrées d’argent démontrant sa capacité à rembourser les sommes empruntées

Dans le cadre d’une création d’entreprise l’option numéro 2 est par défaut exclue. De fait vous n’êtes finançable par les banques que si votre projet nécessite l’acquisition d’actifs (stock, véhicule, équipement, etc.) ou si vous apportez des garanties complémentaires (caution personnelle).

Les banques s’assureront de plus que votre business plan permettra à l’entreprise de dégager une rentabilité suffisante pour faire face aux remboursements, et que le risque du projet de création est partagé de façon raisonnable entre actionnaires et prêteur de fonds.

Le financement bancaire est donc une solution intéressante car elle nécessite un investissement en temps modéré et un coût relativement faible, en revanche les critères d’obtention sont assez strictes.

L’investissement en fonds propres

Les investisseurs privés ou institutionnels investissent généralement en fonds propres, c’est à dire qu’ ils prennent un pourcentage du capital de votre entreprise en échange de l’argent apporté.
Cela présente un gros avantage par rapport au financement bancaire : vous n’avez pas à rembourser l’argent levé. Mais cela présente également un inconvénient majeur : vous perdez une partie du contrôle de votre entreprise.

De plus ce type de financement est très couteux :

⦁ La recherche de fonds est très chronophage pour le management : une levée de fonds peut parfois mobiliser un des associés à temps plein sur plusieurs mois, et engendre des frais non négligeables pouvant représenter 5 à 10% du montant levé (déplacement, frais d’avocats, due diligence, commission d’arrangement éventuelle, etc.)

⦁ Les investisseurs, comme tout actionnaire, ont droit à leur part des dividendes versés par l’entreprise

Quels critères faut-il remplir pour intéresser les investisseurs?

Obtenir un financement auprès d’investisseurs n’est pas aisé, pour que votre projet ait une chance de les intéresser vous devrez démontrer :

⦁ un très fort potentiel de rentabilité :

un projet de création d’entreprise est très risqué, et en cas de faillite de l’entreprise les investisseurs risquent de tout perdre. Pour que le jeu en vaille la chandelle, il faut en conséquence que votre projet ait un potentiel de rentabilité, et donc de retour sur investissement, suffisamment attractif

⦁ un potentiel de sortie à moyen terme :

les investisseurs réalisent généralement une grosse partie de leur retour sur investissement au moment de la vente de leur actions, et sont donc réticents à investir dans des projets dans lesquels ils peuvent se retrouver “coincés” au capital

Faire appel à des investisseurs à un coût (en temps et en argent) non négligeable et une probabilité de succès faible (on estime que seules 10 à 15% des entreprises qui cherchent des fonds auprès d’investisseurs arrivent à se faire financer), de fait cette solution n’est intéressante que dans 2 cas de figures : lorsque vous cherchez un montant de capital important ou lorsque vous ne pouvez pas faire autrement (projet non finançable par les banques).

Tableau comparatif :

Pour résumé et vous aider à choisir quel type de financement est le plus adapté pour vous, voici un tableau comparatif des différentes options évoquées dans cet article:

financer creation entreprise

 

Voilà c’est tout pour cette fois, j’espère que cette article vous a permis de mieux comprendre comment financer votre projet de création d’entreprise.

 

Dans: Finance