Par 2013/12/15

Comment Construire un Plan d’Affaires

construire plan d'affairesUne idée originale forme souvent le premier pas vers la création d’une entreprise. L’étape suivant, qui est essentielle, est la construction d’un plan d’affaire. Cest étape est indispensable car elle vous permettra de mettre par écrit de votre projet et de le visualiser concrètement. La construction d’un plan d’affaires vous permettra aussi d’évaluer vos ressources disponibles, tant au niveau humaines que monétaires.

C’est l’outil principal qui vous aidera à convaincre vos futurs partenaires d’affaires, que ceux-ci soit des banques, des investisseurs privés ou des particuliers. On comprendra donc que la construction d’un plan d’affaires de qualité est essentiel en affaires.

La Structure d’un Plan d’Affaires

De façon générale, un plan d’affaire a toujours une structure de base standard qui contiendra les objectifs de votre entreprise (incluant sa mission, sa vision et ses valeurs), les risques auxquels le projet se heurte, les contrôles possibles pour inhiber ses risques et la mise en oeuvre pour l’atteinte des objectifs de l’entreprise. Il faut comprendre que le plan d’affaire n’est pas seulement un outil qu’on utilise en début d’entreprise, mais aussi un outil qui nous servira une fois rendu dans la phase pratique du projet en nous permettant de comparer le réel avec ce que la ligne directrice du plan d’affaires (un peu comme un budget vs le réel).

La première grande partie pour construire un plan d’affaires est la définition de l’entreprise ou du projet. On tentera donc de définir le produit ou le service que l’on désire offrir aux consommateurs, on tentera d’identifier ses consommateurs et segments de marché. On s’attardera ensuite sur ce que l’entreprise peut offrir de plus pour se différencier de la concurrence, on peut penser à l’originalité, la valeur ajoutée ou l’innovation que le produit ou service au client. Enfin, il sera important de définir le marché et les sous-marchés ciblés ainsi que le slogan et le branding (stratégie de marketing) du projet ou de l’entreprise.

La deuxième grande étape de votre plan d’affaire sera l’identification des choix stratégiques de votre projet. Il vous faudra tout d’abord vous attarder au marché, plus précisément le type et la taille de marché visé, le taux de croissance du secteur d’activité ainsi que les ratios et autres mesures pertinentes du secteur d’activité. Ensuite, on devra réfléchir plus profondément à la clientèle, en se concentrant sur la clientèle existante (s’il y a lieu), les segments de marchés potentiels (prospectifs), l’identification des besoins primaires de ses consommateurs en lien avec votre produit ou service et comment celui-ci permet de les combler. Enfin, pour être en mesure de mettre en place une stratégie efficace, on devra réfléchir sur les habitudes de consommation des clients identifiés précédemment.

La troisième grande partie dans le cadre de la construction de votre plan d’affaire sera l’analyse globale de votre concurrence. On se concentrera sur les services ou les produits concurrents, leurs positionnement actuel et prospectifs sur le marché, leur stratégies de vente, leur organisation structurelle ainsi que les résultats concrèts que celles-ci affichent dans leurs états financiers et rapports de gestion. Suite à l’analyse de la concurrence, vous serez en mesure de comparer votre situation actuelle et votre positionnement par rapport à vos concurrents et ainsi de déterminer les forces et faiblesses de votre entreprise ainsi que les opportunités et les menaces qu’elle subit ou qu’elle pourrait éventuellement subir (Voir Analyse FFOM)

La quatrième partie de la structure du plan d’affaires regroupe les choix opérationnels liés à votre projet. Cette étape est importante, puisqu’elle vous obligera, en premier lieu, à réaliser un plan opérationnel contenant tous les détails actuels et prospectifs sur le volet marketing, commercial, industriel, logistique, administratif et humain de votre projet. Ce plan opérationnel vous permettra donc de visualiser clairement sur quelles bases votre entreprise se construira dans le futur et quels problèmes pourraient survenir. Ensuite, ce sera le moment de réaliser l’étape favorite de plusieurs, c’est à dire la production des documents financiers prévisionnels. Cet étape contiendra des information sur l’investissement et les sources de financement de l’entreprise, le retour sur cet investissement (ROI), les risques liés au projets (ainsi que les avantages!), la rentabilité prospective (flux de trésorerie prévisionnel) ainsi que des documents standards comme le bilan prévisionnel, l’état des résultats prévisionnel, l’état des capitaux propres prévisionnels ainsi que l’état des flux de trésorerie prévisionnel.

La cinquième et dernière grande étape pour construire un plan d’affaires est de résumer les ressources disponibles pour le projet, dans le présent et dans le futur. Cette section soulignera le besoins en personnels ainsi que les compétences nécessaires à acquérir (capital humain) pour que l’entreprise réussisse. On mentionnera aussi les partenaires et les investisseurs actuels du projets ainsi que les acteurs clés (interne ou externe à l’entreprise) qui permettront à votre projet de se distinguer des autres.

La Rédaction d’un Plan d’Affaires

Construction plan d'affairesBien qu’il peut paraître aisé de rédiger un plan d’affaires avec des bases que vous avez téléchargé sur le net ou copiés d’un manuel, il est essentiel que celui-ci soit adapté à vos besoins, à votre projet et aux besoins de vos créanciers (souvent la banque). La règle générale est que plus la construction de votre plan d’affaire sera précise et détaillée, plus il vous aidera à vous orienter dans votre projet et mieux les investisseurs potentiel comprendront votre vision et seront enclins à vous offrir du financement.

Il est essentiel que vous pensiez à adapter le plan d’affaires selon son destinataire, un peu comme l’envoi d’un curriculum vitae pour obtenir un emploi. Un banquier et un investisseur privé n’auront pas les mêmes attentes ni la même perception de votre plan d’affaires.

Comme tout les aspects d’un démarrage d’entreprise, construire un plan d’affaire peut être très ardu et très long. Le processus prendra beaucoup de temps, mais comme nous l’avons mentionné précédemment, il est essentiel que cette étape ne soit pas négligée, quel que soit le projet ou le secteur d’activité.