Par 2013/12/19

Les Assurances de Personnes et la Planification de la Retraite

assurance de personne Le but principal de l’assurance est la couverture de risque. Il  y a différents types de risques, comme le risque de perte de revenus (maladie, invalidité, décès), le risque de perte de biens importants (immeuble, autos, meuble) et le risque de poursuite et dédommagement (civil, professionnel), par exemple. L’Assurance sur les biens et sur l’habitation sont toujours obligatoire par la loi et ne demande pas de proactivité de la part du particulier pour les mettre en place. Par contre, celui-ci devra être pro actif pour les assurances de personnes, comme l’assurance vie, l’assurance santé et l’assurance maladie.

Les assurances de personnes (du vivant)

1. L’assurance invalidité

Il y a plusieurs niveau de qualité au niveau des différents régimes d’assurances invalidité disponible au particulier. Le particulier devra choisir le régime d’assurance le plus avantageux selon ses besoins et son niveau de revenu. Par exemple, un régime d’assurance comprenant une clause qui définit le contrat comme étant résiliable au gré de l’assureur n’est pas à l’avantage du particulier.

Dans un régime d’assurance invalidité, la prime payée par l’employeur n’est pas imposable (contrairement à la logique). De façon cohérente, la prestation d’assurance invalidité sera imposable dans le calcul du revenu du particulier. La prime payée par l’employé, de son côté, ne sera évidemment pas imposable, puisque la prime payée est toujours après impôt. On comprendra donc que la prestation recue ne sera pas imposable.

On distingue deux grandes durée d’assurance invalidité. Il y a des assurances invalidité de courte durée, qui sont généralement payées par l’employeur puisqu’on connait la durée exacte du régime d’assurance. Il y a ensuite les assurances invalidité de longue durée, d’une durée de 2 ans et plus qui est souvent payée par l’employé, car la durée de cet assurance est difficilement estimable et peut être très longue.

2) Assurance maladie grave

Pour l’Assurance maladie grave, la prime sera payée par l’employeur et sera imposable. On en conclut donc que la prestation recue par le particulier ne sera pas imposable.  La prime payée par l’employé engendrera une prestation non imposable

3) Assurance santé

Au niveau de l’assurance santé, elle est spéciale puisque la prime payée par l’employeur se verra imposée au niveau provincial, mais pas fédéral. On comprendra donc que la prestation recue du gouvernement fédéral sera imposable.

Les assurances de personnes (au décès)

4) Assurance vie

On distingue généralement deux longueurs d’assurances vie, soit les assurances vie temporaires et les assurances vies permanentes. Il est important de sélectionner la longueur qui satisfait les besoins de la personnes concernées. On pourrait être tentés de prendre l’assurance vie permanente dans tous les cas mais il est important de comprendre qu’il y a un coût suplémentaire lié à l’assurance vie permanente par rapport à l’assurance vie temporaire.

Dans un régime d’assurance vie temporaire, s’il y a  décès de l’assuré après la fin de période de prime, aucune prestation ne sera versée, puisqu’il  n’y a pas eu de matérialisation du risque de décès. Si par exemple, nous avons une assurance vie T10, sela signifie que, pour l’assurance vie temporaire, la prime sera payée pendant 10 ans. Il est souvent plus avantageux de sélectionner un T20 que 4 X T5, puisque la valeur de la prime des T5 augmemnte à chaque renouvellement alors que la valeur d’une T20 restera fixe.

Dans le processus de sélection d’une assurance vie, il est intéressant de prendre en compte le fait que l’assurance vie soit renouvelable ou pas et si ce renouvellement est automatique ou suite à une examen médical obligatoire.

5) Assurance vie permanente

L’Assurance vie permanente a pour différence que tant que la prime est payée, l’assurance ne vient pas à échéance. On est donc certain de recevoir un capital au décès de l’assuré. Pourtant, on doit comprendre qu’il y a un coût associé à l’assurance vie permanente. En effet, lorsqu’on paie l’assureur, une partie de la prime qui est utilisée pour payer le capital de décès (assurance pure) et l’autre partie est placée. Le revenu des placements sera utilisé par l’assureur pour réduire le montant des primes futures.

6) Assurance vie universelle

L’assurance vie universelle est très semblable à l’assurance vie permanente. La seule grande différence est que la prime placée par l’assureur pourra éventuellement être encaissée. En Permanente, les produits de placement peuvent seulement être utilisées à l’encontre du montant des primes de l’assuré.

Dans: Fiscalité