Par 2013/12/15

Les 3 Types de Management en Entreprise

style management entrepriseIl existe trois grands types de management (ou types de gestion) en entreprise. Ils constituent chacun une combinaison de deux grand facteurs qui influencent la performance en entreprise, c’est à dire la capacité à motiver les employés et la capacité à savoir exiger du travail de la part des employés. Ces deux facteurs, comme vous vous en doutez probablement, se tiennent sous la grande bannière d’une qualité que l’on nomme le leadership. On entend souvent que c’est une qualité très importante sinon essentielle chez les gestionnaires, et pourtant il est souvent ardu de trouver un gestionnaire ayant un type de management équilibré.  Il est essentiel de discuter de ce sujet puisque les types de management influencent directement la productivité et la performance financière de l’entreprise.

Contrairement à l’adage populaire, il n’y a pas autant de styles de gestions qu’il n’y a de gestionnaire, puisque ceux-ci peuvent tous se classer dans les trois types de management en entreprise. On peut séparer les types de management en trois grandes catégories séparées par des critères bien distincts, soit le management laisser-faire, le management autocratique et le management intégrateur. Suite à la lecture de l’article, vous vous rendrez vite compte que le management intégrateur est celui qu’on peut définir comme optimal et qu’il constitue une combinaison des deux autres types de management en entreprise.

Le Management Laisser-Faire

À la première extrémité du spectre du management, on retrouve le management laisser-faire. Ce type de management peut se caractériser par une difficulté à exiger du travail des employés, un manque de volonté à prendre des décisions au sein de l’entreprise. Ce n’est pas que le manager exercant du management laisser-faire n’aime pas son travail, au contraire! Il n’investit simplement pas d’énergie dans l’entreprise. Ce type de management en entreprise a une force tendance à favoriser l’employé et non ses résultats dans l’entreprise et à s’excuser et à fuir devant les difficultés du monde entrepreneurial. Il prend souvent trop de libertés et ne met pas d’effort pour améliorer l’entreprise.

Le management laisser-faire prend en compte, par défaut, que les employés n’ont pas à être supervisés, qu’il font du travail optimal natuerellement et qu’il n’y a aucune pertinence à les motiver au travail pour améliorer leurs résultats ou optimiser leur temps. Comme vous le comprendrez surement, ce type de management en entreprise n’est pas adapté aux réalités d’affaires et mène souvent les entreprises vers une stagnation, un mauvais contrôle des coûts et une insatisfaction de la part des parties internes et externes de l’entreprise.

Le Management Autocratique

À l’autre extrémité du spectre des types de management, nous retrouvons le management autocratique. C’est un style de gestion qui peut peser lourd sur les employés et duquel le gestionnaire ne retire généralement aucun plaisir. Celui-ci est axé sur la performance pure et dure des employés. Le gestionnaire exercant le type de management autocratique a une forte tendance à vouloir prendre des décisions et à les imposer de force aux employés. Il a souvent une vision pessimiste de l’entreprise en identifiant systématiquement tous les problèmes et les menaces que subit l’entreprise. Pour régler les conflits, il a souvent recours à des sanctions et des punitions qui proviennent d’une conclusion sur la performance personelle de l’individu autant que son impact sur les résultats financiers de l’entreprise.

Le manager utilisant le type de management autocratique ne sent pas l’obligation de s’expliquer à ses employés lorsqu’il prend une décision. Il impose ses choix. Pourtant, ce style de gestion n’est pas sans résultats puisqu’il a une tendance à améliorer la performance financière à court terme de l’entreprise. Pourtant, les effets à long termes sont souvent néfastes et détruisent les équipes de travail et ternissent les relations entre les employés, les gestionnaire et les conseils d’administration.

Le Management Intégrateur

type de management entrepriseLe dernier des trois types de management en entreprise est le management intégrateur. C’est le plus optimal des trois puisqu’il combine les points forts des deux styles de management précédent pour créé un style de gestion équilibré. Le management intégrateur est caractérisé par une exigence marquée pour la peformance combinée par un gestionnaire qui aime son travail. Un manager utilisant ce style de gestion sait à la fois s’adapter aux besoins des employés et prendre des décisions. Il valorise à la fois l’amélioration des employés et les résultats financiers bruts. Il est un gestionnaire à l’écoute des besoins de ses employés et a une tendance à sanctionner positivement les comportements de l’employés, et non l’employé en tant que tel. Il aime son travail, sa position et a l’entreprise à coeur. Il considère qu’un gestionnaire n’est jamais parfait et marche toujours sur le chemin de l’amélioration.

Le manager intégrateur sait faire preuve de leadership et motiver ses équipes de travail. Il partage efficacement la vision, la mission et les valeurs de l’entreprise (la culture). Il sait célébrer les réussites et sanctionner les manquements aux règels équitablement et il possède le respect de ses employés, car il est un gestionnaire qui suit ses principes et qui est intègre dans tous les aspects de son travai.

 Les Types de Management en Entreprise

Il est évident que la plupart des gestionnaires ne se situent pas aux extrêmes du spectre du mangement comme nous l’avons souligné plus tôt. Pourtant, les gestionnaires sont souvent situés quelque part entre les extrémités et le milieu du spèctre. L’objectif d’un bon gestionnaire sera, plus souvent qu’autrement, d’atteindre le milieu du spectre, qui constitue le type de management intégrateur.